Rechercher

Les approches à visées "thérapeutiques" pour améliorer la Qualité de Vie au Travail

Les approches à visées « thérapeutiques » pour améliorer la Qualité de Vie au Travail : et si c’était à privilégier pour soutenir nos salariés suite au COVID-19 ?


La mise en place du confinement a fait vivre à certains salariés des états émotionnels importants, qui vont de la peur, à la colère, en passant par la tristesse, jusqu’à la culpabilité. Le télé-travail est également vécu difficilement pour certains et pour un grand nombre de raisons (aménagement des bureaux, dissociation entre vie personnelle et professionnelle, surcharge de travail…). En plus du questionnement personnel sur la santé de leurs proches, la question du retour est également très présente chez les salariés : comment est la santé financière de mon entreprise, comment vais-je pouvoir retourner sur site avec les conditions d’hygiène adéquates, qui va revenir sur le site et qui va rester en télé-travail,…


Nous savons aujourd’hui qu’il est primordial pour les entreprises de se pencher sur les changements à effectuer et les pratiques à mettre en place au sein de leurs organisations, notamment pour prendre en compte les états psychologiques des collaborateurs pendant et après le COVID-19.


Dans le Guide opérationnel RH et prévention S&ST (http://www.extrarh.com/post/guide-opérationnel-rh-et-prévention-s-st-dans-le-contexte-covid-19-de-reprise-des-activités) que nous avons fait paraître la semaine dernière, nous avons évoqué le fait d’envisager le plus rapidement possible des mesures efficaces pour faire face aux risques psychosociaux des salariés, des managers ainsi que des dirigeants. C’est clairement une des priorités majeures dans la reprise d’activité des entreprises que de s’assurer de la bonne santé physique et mentale de ses collaborateurs. Il faut soutenir les salariés les plus touchés et ne pas hésiter à leur proposer de se faire accompagner par des professionnels.


Quels sont les outils efficaces pour faire face au stress de nos collaborateurs post COVID-19 ?


Je vous propose un focus sur deux pratiques à visées "thérapeutiques" qui me semblent pertinentes et adaptées aux risques que les salariés encourent aujourd'hui. Elles sont complémentaires à toute autre mesure que vous, entreprises, saurez prendre en interne.


  1. La sophrologie

Cette approche thérapeutique est vue comme « un entrainement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être basé sur des techniques de visualisation et d’activation du corps et de l’esprit ». Elle s’adresse à toutes les personnes qui vont vouloir développer mieux-être, détente et retrouver une certaine sérénité en travaillant sur sa conscience individuelle. C’est un outil très efficace qui permet de garder sa confiance en soi, tout en devenant ou restant autonome puisqu’il s’appuie sur ses propres ressources.


J’ai posé la question à Corinne MORICE, Sophrologue, pour savoir et comprendre comment elle soutenait aujourd’hui les salariés fragilisés par le confinement et le COVID-19 :


« Tout d’abord, le plus compliqué reste de faire comprendre aux dirigeants et managers l’importance de la santé psychologique de leurs collaborateurs. En effet, ces mêmes dirigeants sont aussi en détresse, avec un sujet majeur en tête qui est celui des ressources financières, et du potentiel de chiffres d’affaires à récupérer pour ne pas fermer son entreprise. L’humain fait pourtant partie intégrante des ressources d’une organisation. Aujourd’hui la sophrologie apparait comme un outil permettant aux collaborateurs de retrouver un équilibre entre le corps, l’esprit et les émotions. Dans la pratique, il peut y avoir des accompagnements individuels à distance ou en présentiel. Dans ce cas, nous pouvons travailler sur les émotions, la gestion du stress, les talents, les valeurs et des techniques pour que chacun puisse mobiliser ces propres ressources pour ce quotidien chamboulé. Il peut aussi être proposé des ateliers sur les mêmes thématiques où le groupe a tout son sens dans un esprit de solidarité et de partage. Dans tous les cas, c’est un espace d’écoute et de transmission d’outils pour avancer, se projeter avec résilience dans le contexte que nous traversons. »


  1. L’hypnothérapie

D'autres outils, moins connus, émergent comme l’Hypnothérapie, ou la « thérapie par l’hypnose ». L’hypnose désigne un état modifié de conscience proche du sommeil. Longtemps décriée, elle est aujourd’hui recommandée pour de nombreuses applications thérapeutiques, notamment pour son action analgésique. Cet état de lâcher-prise permet des actions sur l’esprit, le traitement de l’information, les réactions émotionnelles et le corps. L’intérêt de ce travail psychologique tient au fait qu’il est réalisé à un niveau inconscient et qu’il permet d’accéder à toute notre richesse intérieure (nos connaissances, expériences, ressources et forces). Ainsi les activités conscientes sont mis en sommeil et le thérapeute peut travailler sur un but précis, un état désiré ou une solution.


Explications de Jill CHICHER, Coach et Hypnothérapeute :


« Les salariés plus « fragiles » peuvent être accompagnés grâce à des outils de coaching, de PNL (Programmation Neuro Linguistique) et d’hypnose. Toutes ces pratiques permettent de désamorcer en amont des situations qui peuvent devenir graves.

La crise du COVID-19 amplifie aujourd’hui le mal-être de certains salariés du fait de l’isolement généré par le confinement, mais aussi par ce contexte particulièrement anxiogène et complètement inédit qui profile un avenir plein d’incertitude. Un bon hypnothérapeute prendra toujours le temps nécessaire pour vous questionner sur ce que vous voulez, plutôt que sur ce que vous ne voulez plus, car votre cerveau a besoin d’un but, d’une destination pour mettre en oeuvre tout son savoir-faire afin de construire pour vous, cette nouvelle réalité.

Les interventions peuvent se faire de manière individuelle au sein de l'entreprise ou en vidéoconférence. Il est également possible de travailler en atelier ou en séance de groupe. »

Tout en améliorant aussi la qualité de vie au travail des salariés, ces différentes pratiques offrent une réponse concrète face à la gestion des risques psychosociaux que nous sommes en train de vivre suite au COVID-19. Aujourd’hui, il est plus que nécessaire de proposer aux collaborateurs un accompagnement et un soutien à la mesure de cette crise.


Enfin, n’oublions pas les autres approches thérapeutiques ou médecine « alternative » comme l’ostéopathie, la naturopathie, l’oligothérapie ou encore les soins énergétiques…, qui apportent également un vrai bénéfice dans la gestion du stress chez les salariés.


La santé de vos collaborateurs est primordiale pour relancer votre entreprise, alors mettez toutes les chances de vos côtés et soutenez les autant que possible.


Aude BILLARANT

Consultante RH

ExtraRH.com

aude.extrarh@gmail.com

23 vues